1 CV sur 2 contient des fautes d'orthographe

1 CV sur 2 contient des fautes d'orthographe

Selon le baromètre du Projet Voltaire, les Français peinent à écrire un mail au travail ou un CV sans laisser de fautes. Des oublis de relecture ou une méconnaissance de la langue française qui agacent : dans 6 cas sur 10, les recruteurs rejettent ces candidatures.

Les Français nuls en orthographe ? Oui, et en grammaire également, selon le deuxième baromètre du "Projet Voltaire". Confusion entre le futur et le conditionnel, problème d'accord avec le participe passé... « Les fraises que j’ai mangé » ou « Les fraises que j’ai mangées » ? « Je ferais bien une sieste » ou « Je ferai bien une sieste. Un grand nombre de Français ne sait pas choisir.  Sans parler de la confusion entre les « er » et les « é ». Résultat, selon le baromètre, un CV sur 2 contient des fautes d'orthographe. Des fautes rédhibitoires pour les recruteurs qui jettent dans 6 cas sur 10 les CV truffés de fautes.

33 courriels envoyés en moyenne par personne et par jour

En entreprise aussi les salariés peinent à rédiger un courrier sans faire d'erreur. C'est d'autant plus dramatique qu'ajourd'hui, un tiers des employés passent un quart de leur temps à rédiger des documents envoyés dans 33 mails en moyenne par personne et par jour.

Pour s'améliorer et apprendre à corriger certaines erreurs courantes, le site du  "Projet Voltaire" met en ligne certaines règles élémentaires du français. Le Projet Voltaire permet aussi de passer le certificat Voltaire, noté sur 1 000 points. Pour un coût de 59,90 euros, l'examen dure trois heures durant lesquelles il faut traquer les fautes dans 195 phrases. Avant de vous inscrire, voici déjà 10 phrases pour vous entraîner tirées du site "Projet Voltaire" :

  1. Il n’a pas tenu la promesse qu’il nous avait faite.
  2. La douleur que j’ai ressenti ne me dit rien qui vaille.
  3. Le garçon a rapidement ramassé la monnaie que j’avais laissé sur la table.
  4. Il est bien temps de regretter les bêtises que tu as dit !
  5. Les dictionnaires que j’ai consultés allaient tous dans le même sens.
  6. Je n’ai pas lu tous les journaux que j’ai achetés.
  7. L’offre qu’a refusé notre correspondant était pourtant alléchante.
  8. La secrétaire que le patron a renvoyé a aussitôt retrouvé du travail.
  9. La lettre que lui a adressée le client mécontent était d’une rare violence.
  10. La journée de repos que j’ai prise m’a fait le plus grand bien.

Retrouver les réponses ici

> Tous nos conseils pour rédiger un CV

le 26/05/2016

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 800 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies