À Paris, 1 chômeur sur 4 a plus de 50 ans

À Paris, 1 chômeur sur 4 a plus de 50 ans

Le chômage chez les plus de 50 ans préoccupe les élus parisiens. Après avoir réfléchi à la question le temps d'une journée il y a plusieurs semaines, la mairie s'engage à aller plus loin pour rebooster l'emploi des seniors....

Le problème du chômage des plus de 50 ans à Paris est préoccupant. D’après les derniers chiffres de l'INSEE, à Paris intra muros, on compte 38 540 demandeurs d’emploi catégorie A de plus de 50 ans, soit une hausse de 2,7 % en un an. De ce fait, dans la capitale, un chômeur sur quatre a plus de 50 ans. Soit 25 % contre 18 % à la fin de l’année 2008, selon un rapport de l’APUR (Atelier parisien d’urbanisme). On peut lire dans celui-ci : "pris dans une faille qui s’élargit, un nombre croissant de salariés de 50 ans ou plus se retrouvent sans emploi sur des périodes de plus en plus longues. C’est une population caractérisée par des qualifications très diverses et par un haut niveau d’isolement professionnel et socio familial, mais aussi une visée par de nombreux préjugés."

La mairie de Paris s'engage

Mardi 28 février dernier, la mairie de Paris a lancé  un plan "secondes parties de carrières" au Point Paris Emploi en partenariat avec la Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Un événement qui s’articule autour du chômage des plus de 50 ans. L'occasion de casser les idées reçues et surtout de réfléchir sur les solutions pour aller plus loin dans le processus d'aide. "L’idée est de sensibiliser les entreprises et demandeurs d’emploi, pour leur dire que ce secteur qui recrute n’est pas réservé aux jeunes" explique Pauline Véron, l'adjointe à la mairie.

Mais des mesures sont déjà mises en place. En effet, les seniors parisiens sont déjà coachés par des employés municipaux pour mieux "se projeter dans une autre carrière", 100 autres sont également accompagnés par des cadres d'entreprises. Enfin, un dispositif d’aide à la reconversion dans le secteur de l’information et du numérique commence aussi à être mis en place. Pauline Véron certifie l'efficacité de ces dispositifs "60 % de ces personnes ont retrouvé un emploi".

Partager cet article sur :

le 20/03/2017 par Juliette Pignol

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 900 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies