Stagiaire Conditions à la Limite pour les Ecoulements Atmosphériques H/F

EDF
Chatou - 78
Stage
Handi-accessible

Poste

Contexte :
EDF Recherche et Développement réalise des études d'écoulements atmosphériques visant à évaluer la ressource en vent sur des sites éoliens ou la dispersion de polluants autour de sites de production, thermiques ou nucléaires. Ces études s'appuient sur la mise en oeuvre du code de mécanique des fluides Open-Source Code_Saturne (www.code-saturne.org), développé en interne à EDF R&D.

Ce code, basé sur une discrétisation de type Volumes Finis co-localisée, permet de simuler les écoulements monophasiques incompressibles ou dilatables, avec ou sans modélisation de la turbulence, avec ou sans transfert thermique et peut rendre compte de certaines physiques spécifiques, telle que celle décrivant les écoulements atmosphériques.

Ecoulements atmosphériques :
Les écoulements atmosphériques sont étudiés sur des domaines d'une dizaine de kilomètres de côté, centrés sur le site étudié (centre de production, parc éolien, etc.). Ces domaines sont maillés à une résolution allant du mètre à quelques dizaines de mètres, selon la nature du site, la topographie et le phénomène étudié. Les simulations sont pilotées par les conditions aux limites d'entrée, imposées sous la forme de profils verticaux pour chacune des variables résolues par le code (vent, turbulence, température, etc.). Une multitude de conditions d'entrée sont en général considérées pour étudier diverses situations météorologiques. Une condition limite particulière sur la pression est imposée en sortie de domaine. Cette condition de sortie a été développée pour des configurations classiques d'écoulements en tuyauterie et suppose que les faces de sortie sont contenues dans un plan orthogonal à la direction de l'écoulement. Cette condition de sortie semble cependant inadaptée à la modélisation d'écoulements atmosphériques qui ne vérifie pas les mêmes hypothèses. En particulier, elle n'assure pas systématiquement l'équilibre souhaité entre le gradient de pression, moteur de l'écoulement, et la contrainte de cisaillement.

Objectifs du stage :
Dans le but d'améliorer la robustesse et la précision des simulations d'écoulements atmosphériques, le stagiaire, en relation avec l'équipe atmosphérique et l'équipe de développement de Code_Saturne, étudiera l'influence de différentes conditions à la limite de sortie sur la pression.

Après une première phase de bibliographie et une prise en main du code, l'étudiant devra mettre en place une ou plusieurs conditions de sortie pour la pression permettant une résolution satisfaisante des équations décrivant les écoulements atmosphériques. L'étudiant devra par ailleurs vérifier et valider les solutions codées sur des cas tests existants ou à mettre en place si nécessaire.

Profil recherché

Compétences exigées : mécanique des fluides, méthodes numériques, programmation Fortran 90 / C.
Cadre : Stage de fin d'étude Ingénieur ou équivalent Master II.
Durée : 5-6 mois.
Unité d'accueil : EDF - Recherche & Développement.

Informations complémentaires

Salaire : Non précisé

Département Mécanique des Fluides Energies et Environnement - 6 quai Watier - 78400 Chatou - RER Ligne A - Station Rueil Malmaison - Responsables à contacter : Erwan Le Coupanec : erwan.lecoupanec.1218488.8@rhapply.com

Publié le 01/12/2016
Réf : St-16-8845

Retour à la liste

Les offres d'emploi sur le site du recruteur ne sont pas toujours adaptées aux mobiles.
Me transférer l'annonce et postuler depuis mon ordinateur

EDF recrutement

Energie, environnement

La Défense - 92 (siège)

84 offres d'emploi sur ParisJob

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies